Jardins royaux

Jardin rocheux et Belvédère

Conçue par Piermarini à la fin du XVIIIe siècle, la grotte- nymphée présentait une façade architecturale élaborée et une terrasse-belvédère avec balustrade ; celle-ci offrait un point de vue scénographique sur l’allée bordée d’arbres qui s’étendait vers l’est le long de l’axe septentrional du bâtiment, jusqu’au Lambro. Deux peintures de Martin Knoller, dont l’une est consacrée précisément à l’axe de la grotte-nymphée avec la cascade, constituent un témoignage précieux de la disposition originelle de cette structure, privée par la suite de son revêtement de pierre.